Before you enter we need to check you are of legal drinking age

Are you of legal drinking age ?

Marathon du Médoc

Marathon du Médoc
Published : 09/30/2015 16:52:21 Categories : La vie à Mille Roses

Septembre 2012 : 3000 personnes foulent les terres de Mille Roses ! Quelle renaissance... mais quelle belle histoire...

Une journaliste locale l'a racontée dans ce petit article :

"Un nom romantique aux mille parfums, une empreinte humaine et derrière une belle histoire, belle histoire d'amour se cache Mille Roses.

A l'âge de dix-huit ans, David Faure, enfant unique, hérite de ses parents qu'il n'a pas connus, d'un grand domaine s'étalant sur les communes d’Arsac et de Macau: des bois, des prairies, des gravières, des terres agricoles et une belle maison bourgeoise  du 18ème siècle. Il  est très jeune et n'a pas encore le sens de la terre alors il  loue.

En 1998, après plusieurs pérégrinations dont trois années  passées entre ciel et terre  en tant que moniteur de parapente, David "revient sur terre " pour une nouvelle  aventure. Il aime les challenges !

Et en 1999,  l'année de ses trente ans, il signe sa première récolte sur de vieilles vignes rachetées (il a un BTS viticulture-oenologie en poche). Il donne un nom au château, "une façon de s'approprier les  lieux" dit-il  "Mille Roses" en hommage à sa mère dont c'étaient les fleurs préférées.

S'appuyant sur le foncier existant, Sophie son épouse, et lui, vont n'avoir de cesse de construire "une propriété qui leur ressemble". Constructions, restauration des bâtiments existants, réaménagement des espaces  (chai de vinification, avec des cuves pour vinification parcellaire,  chais à  barriques pour l'élevage, plateforme d'étiquetage et  stockage des bouteilles etc.)

D'un demi-hectare de vignes " Mille Roses" passe à 2ha, puis à 5ha, jusqu'à 9,5ha aujourd'hui, sur des terroirs de grand caractère, l’un en appellation Margaux (4ha), l'autre en appellation Haut- Médoc.

Le château est en effet situé à mi-chemin entre deux grands crus classés,  Cantemerle et Giscours  les vignes des uns  bordant les vignes des autres !

Et là, David et Sophie s'efforcent de produire des vins de race, des vins de terroir, de plaisir (haro sur les vins  dits technologiques et écrasés sous des notes boisées !) et ce, à partir de raisins sains, parfaitement mûrs, récoltés manuellement sur des parcelles travaillées comme un jardin et sur lesquelles ne sont utilisés que  des produits phytosanitaires naturels : cuivre, soufre, auxquels sont régulièrement ajoutées, pour renforcer les défenses naturelles de la vigne, des tisanes d'osier, de thym, d’écorce de bourdaine, d’achillée mille-feuille : d'où la nécessité de souvent interroger le ciel car  les  moindres millimètres d'eau tombés, lessivent les traitements "bio" (Mille Roses est en conversion à l'agriculture biologique depuis 2010).

Le plus grand soin, la plus grande rigueur sont apportés  à la vinification et à l'élevage avec une utilisation très fine, très intelligente de la barrique et des assemblages à l’aveugle pour que domine avant tout la sensibilité dans tout ce long processus d’élaboration des vins.

Si on en juge d'après les commentaires unanimement élogieux de la presse spécialisée, David et Sophie ont réussi à donner leur empreinte à leurs vins et quelle empreinte!

"Je n'avais pourtant pas à 30 ans  la culture agricole, le sens de la terre.  J'ai appris et découvert peu à peu ce travail. Je me suis rapproché d'autres vignerons pour leur emboîter le pas parfois ou suivre certaines voies personnelles. On a besoin des autres dans la vie et de plus on est toujours perfectible, ce qui m'intéresse, c'est le challenge mais je ne veux pas trop grandir, je veux pouvoir garder le contrôle économique, technique de la propriété (un de ses maîtres mots est indépendance). Quand on en a trop, on s'en détache. Je ne veux pas  non plus en être esclave, je veux voir grandir mes enfants" confie David.

En effet trois enfants de 2, 4 et 6 ans  Suzanne, Marie et Jean  sont venus égayer la vie du  coquet « château à dimension humaine ". Le  deuxième vin de "Mille Roses" a vu le jour en 2006 sous le nom de "L'Enfant". Un hasard ?"

Share this content

Last blog articles